Un triomphe suisse pour la journée d’ouverture

Avec son 18e titre mondial pour Simone Niggli-Luder et les trois Suisses sur le podium chez les hommes, cette première journée des Championnats du monde de course d’orientation a été parfaite pour l’équipe suisse. Hier, lors de leur conférence de presse, l’équipe suisse a annoncé une ambitieuse campagne de sept médailles lors de ce WOC 2012. Après la finale du sprint, il semble qu’ils peuvent même s’attendre à plus.

Chez les femmes, Simone Niggli-Luder a dominé la course. Maja Alm (DEN) a terminé à la deuxième place avec 36,5 secondes de retard sur Niggli. Annika Billstam (SWE) a marché sur la troisième marche du podium. Helena Jansson (SWE) peut être déçue, terminant à seulement 2 secondes derrière sa compatriote. Cinquième du sprint, Rahel Friederich (SUI) a également fait une bonne course. Avec cette 6e médaille d’or mondiale en sprint et un 18e titre mondial, Simone Niggli-Luder a déjà laissé sa marque sur cette compétition. Si elle maintient ce niveau pour la semaine à venir, elle peut même s’attendre à quitter Lausanne avec d’autres médailles mondiales.

Le public était déjà enthousiaste après la course féminine, mais que dire après le succès des trois Matthias. Grâce à un parcours très rapide et technique, Matthias Müller a été le premier à prendre la tête. Mais quelques minutes plus tard sur la ligne d’arrivée, le prodige de la course d’orientation Matthias Kyburz était en tête pendant près de 30 secondes sur Müller. Matthias Merz a complété ce tour du chapeau historique suisse à Lausanne en prenant la deuxième place. Scott Fraser (GBR), grand 4ème de la course, était à deux doigts d’éviter l’hégémonie suisse. Andrey Khramov (RUS – 5ème) a été le dernier athlète à rester sous la minute de retard. En l’absence de coureurs dans le Top 10, la Suède a été une déception.

Les athlètes se retrouveront demain pour les qualifications longue distance à Ballens. Mais leur prochain grand rendez-vous sera mardi avec la finale du demi-fond à St-Cergue/La Givrine. Aujourd’hui, sous le ciel bleu de Lausanne, il semble que ce Championnat du monde de course d’orientation se déroulera sans nuages pour l’équipe suisse.