La Lettonie et la Finlande à l’honneur

Les favoris du jour, Simone Niggli-Luder (SUI) et Thierry Gueorgiou (FRA) ont tous les deux fini au pied du podium. La finlandaise Minna Kaupi a dominé la course du début à la fin pour s’emparer d’un 9ème titre mondiale. Chez les hommes, Edgars Bertuks a offert à la Lettonie sa première médaille d’or à un Championnat du monde.

Après le triomphe helvétique lors des épreuves de Sprint, tout le monde se demandait si l’équipe suisse allait pouvoir continuer sa domination lors de « ses » Championnats du monde. Simone Niggli-Luder était, une fois de plus, l’espoir de médaille numéro un dans le camp helvétique. Malheureusement pour la bernoise, une erreur dans sa lecture de carte lui faisait perdre près de 2 minutes entre les postes 7 et 8, temps qu’elle n’arrivera jamais à récupérer. Il n’en fallait pas temps pour la finlandaise Minna Kaupi qui remporte aujourd’hui son 3ème titre sur moyenne distance et sa 9ème médaille d’or a un championnat du monde. La jeune suédoise Tove Alexandersson (2ème), qui avait fait forte impression la veille lors des qualifications, s’est emparée de sa première médaille individuelle à un Championnat du monde élite. La russe Tatyana Riabkina vient compléter un podium pour le moins inattendu.

Chez les hommes, au terme d’une course particulièrement serrée, Edgars Bertuks a offert à la Lettonie sa première médaille d’or à un Championnat du monde. Lors d’un final qui restera dans les annales, Bertuks reprenait les quelques secondes de retard qu’il avait en début de parcours sur le russe Valentin Novikov, pour laisser ce dernier à 5 secondes sur la ligne d’arrivée. Le suisse Fabian Hertner parvenait lui aussi à reprendre du temps sur les derniers postes du parcours pour devancer sur la ligne les français Thierry Gueorgiou et François Gonon et ainsi offrir à la Suisse sa 5ème médaille de ces Championnats du monde.