Deux magnifiques champions du monde en longue distance

L’avant-dernière épreuve de ces Championnats du monde de course d’orientation à Lausanne a permis à Simone Niggli-Luder et à Olav Lundanes de faire étalage de tout leur talent. Ces finales, qui se sont déroulées dans les hauts de Lausanne, ont offert à plusieurs athlètes la possibilité de briguer une seconde médaille lors du WOC 2012.

Le norvégien Olav Lundanes a pris le meilleur sur ses adversaires du jour pour s’imposer avec plus de 2 minutes d’avance sur le suisse Matthias Merz. Lundanes remporte, par la même occasion, sa seconde médaille d’or sur longue distance après celle obtenue en 2010 à Trondheim. Cette victoire ne souffre d’aucune contestation, l’athlète norvégien ayant mené cette course de bout en bout. Le suisse Matthias Merz, médaille d’argent, remporte une seconde médaille lors de ces Championnats du monde à Lausanne, après l’argent en sprint. La révélation lettonne, Edgars Bertuks, grâce à une fin de course extraordinaire, vient compléter le podium et obtient également une seconde médaille lors du WOC 2012.

Lors de la course de Simone Niggli-Luder, le public présent au Chalet-à-Gobet est passé par toutes les émotions. Après avoir pris un très bon départ, l’orienteuse bernoise a commis une erreur qui a relancé la course et fait resurgir le souvenir de sa mésaventure lors de la moyenne distance. Mais Niggli, forte de son expérience, ne sait pas laissé déconcentrer et a cueilli, dans la plaine de Mauvernay, un 19ème titre mondial. La récente championne du monde de la moyenne distance, la finlandaise Minna Kauppi, a pris la seconde place grâce à une magnifique fin de parcours. En complétant le podium, Annika Billstam remporte également sa deuxième médaille lors de ces Championnats du monde à Lausanne, après avoir déjà pris la troisième place du Sprint.

Ce samedi, les athlètes se retrouveront au Chalet-à-Gobet pour le relais qui viendra clôturer le WOC 2012. Les femmes sur 17,7 km et les hommes sur 20,7 km essayeront de terminer cette semaine de compétition de la plus belle des manières. A la vue de la forme affichée par les athlètes lors des épreuves individuelles, le relais s’annonce des plus indécis. Celui-ci est à suivre en direct sur « SF zwei » ou en live-stream depuis le site internet du WOC 2012 dès 11h15.